les CGT

Clémence « L’Ugict, c’est l’audace de défendre les intérêts spécifiques des ICTAM »

Clémence Helfter, 33 ans, habite à Paris, dans le 19ème arrondissement.

Son poste de chargée de recherche à la Caisse Nationale des allocations familiales, au département des statistiques, des études et de la recherche, lui permet de réaliser des études et recherches qualitatives pour la branche famille de la CNAF : « une grande variété de tâches, que me donne l’opportunité d’alimenter ma curiosité, de réfléchir. J’en apprends tous les jours, et j’adore ça ».

Avec un père militant à la CGT, son premier contact avec le syndicat a été comme une évidence Pourtant, lorsque qu’elle arrivée à la CNAF la CGT, absente depuis 10 ans, était en reconstruction « j’ai contribué à remonter le syndicat».

Elle assume rapidement ses responsabilités militantes se présente et est élue déléguée du personnel, puis secrétaire du CHSCT.

L’Ugict, la propulse très vite à la commission exécutive « c’était désarçonnant et grisant à la fois, être une femme jeune, donc sur le devant de la scène, avec de nombreux mandats et de nombreuses responsabilité.»

Elle gère son droit à la déconnexion, reconnait qu’entre la vie professionnelle, sa vie privée et sa vie militante il ya des porosités, mais elle ne conçoit pas d’arrêter un jour de militer.

Si la lecture lui permet de tantôt de s’évader, elle affectionne particulièrement les essais politiques.